Oxygène

(Germain Gauthier / Luc Plamondon)

Comme tous les matins
Le soleil se lève
Entre les buildings

Vers sept heure et demie
J'ouvre ma fenêtre
Toujours le même homme qui fait son jogging!

Je m'habille
Je me maquille
J'avale un grand café noir

Mes lunettes
Ma malette
Accessoires obligatoires

Les miroirs
Du couloir
Multiplient ma silhouette

L'ascenceur
Me fait peur
À chaque étage, mon coeur s'arrête...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène...

Dans une cour d'école
Un enfant qui joue
Avec un ballon vert
Porte tout à coup
La main à son cou
En tombant par terre, étouffé par l'air

À midi
Et demi
Encore un grand café noir

Je ne mange
Qu'une orange
Pour tenir le coup jusqu'au soir

Je m'étends
Un instant
Les jambes à la verticale

Je respire
Et j'expire
Dans un mouvement machinal...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène...

Dans une ambulance
Traversant la ville
À deux cents à l'heure
On mène à l'urgence
Un homme immobile
Avec une pile à la place du coeur

Toute la s'maine
J'me démène
De neuf heures jusqu'à cinq heures

Le trafic
Me panique
Quand je roule à la noirceur

Le parking
Du building
A toujours la même odeur

En rentrant
Dans l'apartement
J'allume mon climatiseur...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène...

As every morning
The sun rises up
Between the buildings

Around seven and a half a.m.
I open my window
Always the same man jogging!

I dress
I make up
I swallow a big black coffee

My glasses
My briefcase
Compulsory accessories

The mirrors
Of the corridor
Reproduce my silhouette

The elevator
Frightens me
At every floor, my heart stops...

Give me
Give me some oxygen
Give me some oxygen...

In a schoolyard
A kid playing
With a green ball
Suddenly put
His hand at his neck
While falling on the ground, smothered by the air

At noon
And a half
Another big black coffee

I only eat
An orange
To hold on until the evening

I lay down
A moment
Legs up in the air

I inhale
And exhale
In a mechanical move...

Give me
Give me some oxygen
Give me some oxygen...

In an ambulance
Crossing the city
At two hundreds per hour
They bring to the emergency
A motionless man
With a battery instead of the heart

All the week
I struggle
From nine to five

The traffic
Panics me
When I drive at night

The parking
Of the building
Has always the same smell

Entering
In the appartment
I turn on my air conditioner...

Give me
Give me some oxygen
Give me some oxygen...

(Translation by www.celinedionweb.com)