Regarde-moi

(Jean-Jacques Goldman)

C'est comme une machine à fond de train
Une locomotive qui foncerait sans fin

Des coups des secousses, je m'habitue pas
Qui conduit, qui pousse ce train, qui sait où il va?

J'ai mal à la tête, j'ai mal au coeur
Faites que l'on arrête, appelez-moi le contrôleur

Je veux qu'on m'explique, je veux quelqu'un
En cas de panique c'est écrit là,
Oh, tirez sur le frein à main

Et toi qu'est-ce que tu fous là,
Sur ton sofa, à côté d'moi

Tu vois pas que j'crève, que j'suis vidée
Que j'ai plus de sève, que je vais lâcher

Regarde-moi, dis-moi les mots tendres
Ces mots tout bas,
Fais-moi redescendre loin de tout loin de tout ça
Je veux, je commande, regarde-moi

J'ai besoin de tes yeux,
C'est le miroir où j'existe sans eux
Je ne me vois pas

Mais tout nous aspire, petits écrans
Faut montrer le pire ailleurs
Pour accepter nos néants

Si t'y prends pas garde, avec le temps
Tu te fous des gares et jamais plus tu ne redescends

Les tempes qui cognent, ça me reprend
Ou tu te raisonnes ou tu prends des médicaments

Mais je voudrais savoir, une fois seulement

La fin de l'histoire et pourquoi, où et comment

Qui sont les bons et les méchants?

It's like a machine at full speed
A locomotive which would charge endlessly

Hits shakes, I can't get used to
Who's driving, who's pushing this train, who knows where it's going?

I have a headache, I have a heartache
Please make it stop, call the ticket-collector

I want them to explain to me, I want someone
In case of panic, it's written there,
Oh, pull the hand-brake

And you, what are you doing there,
On your sofa, near me

Can't you see I'm dying, I'm exhausted
I'm out of vitality, I'm becoming loose

Look at me, tell me the soft words
These words in a whisper,
Make me get off again far from all far from all of that
I want, I order, look at me

I need your eyes,
They're the mirror where I live, without them
I can't see myself

But everything drains us, televisions
They have to show the worst elsewhere
So that we accept our nothingnesses

If you leave it out of consideration, with time
You don't care of the stations and you never get off again

The temples hitting, I have them another time
Or you reason yourself or you take medication

But I'd like to know, only one time

The end of the story and why, where and how

Who are the good ones and the bad ones?

(Translation by www.celinedionweb.com)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *