Un enfant

(Gérard Jouannest / Jacques Brel)

Un enfant
Ça vous décroche un rêve
Ça le porte à ses lèvres
Et ça part en chantant
Un enfant
Avec un peu de chance
Ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n'en savoir que faire
Et ça pleure en nous voyant pleurer
Ça s'endort de l'or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêver

Un enfant
C'est toute une mer
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent
Un enfant
C'est le dernier poème
D'un monde qui s'entête
À vouloir devenir grand
Et ça demande si les nuages ont des ailes
Et ça s'inquiète d'une neige tombée
Et ça s'endort de l'or sous les paupières
Et ça se doute qu'il n'y a plus de fées

Mais un enfant et nous fuyons l'enfance
Un enfant et nous voilà passant
Un enfant et nous voilà patience
Un enfant et nous voilà passés

A child
He unhooks a dream for you
He brings it to his lips
And he leaves singing
A child
With a bit of luck
He hears silence
And he cries diamonds
And he laughs without knowing what to do
And he cries seeing us cry
He falls asleep with gold under the eyelids
And he sleeps to make us dream better

A child
He's a whole sea
Putting his pearls
On the wing of the wind
A child
He's the last poem
A stubborn world
Trying to become big
And he asks if clouds have wings
And he's concerned about a snowfall
ANd he falls asleep with gold under the eyelids
And he probably knows that there are no fairies anymore

But a child and we flee childhood
A child and here we are passersby
A child and here we are patience
A child and here we are past

(Translation by CelineDionWeb.com)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *