Catégorie : Liste Let’s talk about love

The reason

Il s'agit d'une collaboration entre Céline Dion, Carole King et le producteur des Beatles, Sir George Martin. En plus d'avoir écrit la chanson, Carole King joue aussi du piano et chante sur le morceau.
Céline a déclaré que The Reason est la chanson de l'album qui lui convient le mieux car il s'agit d'une romance avec une touche rock. Elle y valorise l'amour d'un homme qui lui a permis de donner un sens à son existence.


Immortality

(Avec la participation de "The BeeGees") Les Bee Gees, rois du Disco dans les années 1970, ont donné à Céline la chanson Immortality. Lorsqu'ils ont entendu et vu le résultat de l'enregistrement de leur ballade où ils accompagnent leur "muse" dans les choeurs, ils étaient si heureux et émus qu'ils en ont pleuré:

"Le soir où nous sommes venus en studio, c'était la première fois qu'on l'entendait chanter la chanson et ça a complètement époustouflé tout le monde. Quand vous êtes compositeur et que ça vous arrive avec une voix extraordinaire, comme Céline, c'est indescriptible, émotionnellement! C'est une soirée qu'on n'est pas prêt d'oublier." - Les Beegees

Leur texte parle d'un amour éternel, d'un amour unique qui ne s'effacera jamais et demeurera pour toujours au fond du coeur.

Treat her like a lady

Cette chanson tranche un peu par rapport aux autres avec un rythme plus soutenu et la voix
de Céline, elle-même, laisse transparaître de la révolte affirmant son caractère. Elle
fait référence à la brutalité avec laquelle certains hommes traitent les femmes et aux
conséquences destructrices que cela entraîne.

La version originale anglaise est chantée par Diana King qui a co-écrit la chanson.
Sur cette version, Diana apparait simplement comme artiste invitée.

Why oh why

A nouveau, une chanson d'amour, où la jeune femme éprouve des sentiments passionnés pour
l'homme qui a conquis son coeur et son esprit. L'amour emprisonne la raison et annihile la
capacité de réaction de l'héroïne, qui subit son attachement envers celui qu'elle aime alors
qu'il la quitte pour une autre fille.

Love is on the way

L'amour peut aussi devenir une source de force, d'optimisme, de confiance en soi et en
l'avenir. C'est le thème de cette ballade où la solitude sera bientôt balayée par une
nouvelle rencontre pleine de promesses et de bonheur. Cet espoir permet de survivre, de
traverser les moments difficiles et d'oublier les regrets.

La version originale est chantée par Billy Porter.

Tell him

(Duo avec Barbra Streisand) Premier extrait de l'album Let's Talk About Love, c'est un merveilleux duo avec Barbra Streisand qui est né de la rencontre initiale des deux chanteuses aux Academy Awards en 1997.
"C'est David Foster qui a finalement fait le lien entre nous deux en nous proposant la chanson Tell him, se rappelle Céline, dont il avait écrit la musique.
Barbra a chanté sa partie à Los Angeles. Quelques jours plus tard, à New York, j'ai ajouté ma voix à la sienne. Nos deux voix s'harmonisaient magnifiquement bien. Par moments, elles se confondaient presque."
La chanson ressemble à une discussion entre deux amies. L'une confie qu'elle est folle d'un homme, qu'elle est certaine de ses sentiments pour lui, mais qu'elle n'ose pas lui avouer sa flamme. L'autre la persuade de se déclarer et de ne pas laisser passer sa chance.

When I need you

L'amour est plus fort que la distance séparant deux êtres qui tiennent l'un à l'autre;
on y retrouve un parallèle avec l'amour entre Céline et René, lorsque Céline doit se séparer
de son mari pour son travail.
Lorsque l'éloignement pèse trop, et que l'on a besoin de se faire réconforter, il suffit de
fermer les yeux, et d'imaginer l'autre tout près pour qu'il soit présent.

Il s'agit d'une reprise de la ballade classique enregistrée par Leo Sayer pour son album 'Endless Night', sorti en 1976.

Us

Dans la chanson, on refuse de voir un homme baisser les bras, de perdre
espoir et de devenir étranger pour celle qui l'aime. L'amour doit aussi permettre de continuer à se battre, à croire en la vie. C'est l'antidote
contre la déchéance.

Just a little bit of love

Parfois, quand une femme se sent seule, il suffit qu'elle appelle l'amour, qu'elle y pense très fort, pour qu'il arrive. Alors, la vie est transformée et elle se sent capable de déplacer des montagnes. Ces paroles sont tellement fortes et mystiques, le rythme est si soutenu, que l'on pourrait imaginer qu'il s'agit d'un amour divin.
La version originale est chantée par Maria Christensen, qui a co-écrit la chanson.