Les chemins de ma maison

(A. Bernard, Patrick Lemaitre / Eddy Marnay)

Si j'écrivais le livre de ma vie

Je parlerais de mon amie Madeleine

Que j'ai vu rire et pleurer à la fois

Un matin en sortant de chez moi

Ce qu'elle a dit

Je ne l'oublierai pas

« Que Dieu bénisse ta maison »

M'a dit Madeleine

Et moi j'ai compris la chance

Que le ciel m'avait donné

De naître où les caresses sentent bon

Si je dois courir le monde

Mes pas me ramèneront

Toujours sur les chemins de ma maison

C'est là que j'ai grandi

Là que l'on m'a aimé

Là que j'ai couru

Là que j'ai chanté

L'odeur du feu de bois

La chaleur du bon pain

Mon dieu mon dieu

Si j'écrivais le livre de ma vie

Il s'ouvrirait avec le coeur

De ceux qui m'aiment

Tous ceux qui aussi veulent faire

En se levant chaque jour

Un monde où les caresses sentent bon

Ceux qui sont dans mes prières

Et tous ceux qui m'attendront

Toujours sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison

Sur les chemins de ma maison