Mon homme

(Erick Benzi)

Il a le regard économe
Il a le verbe rare, ça me plaît
Il
aime le chant des colombes et l'odeur du café
Et ces petites choses
qu'on fait sans y penser

C'est mon homme, mon drapeau
Mon homme, celui qu'il me faut
Je
frissonne, je prends l'eau
C'est mon homme, mon abri, mon lit, mon héros


Il ne saurait pas comment briller
Ou comme un phare banal,
oublié
Dans sa mer ordinaire
Il brise les vagues sans voir
Ces
milliers de lumières
Qu'il m'offre sans le vouloir


C'est mon homme, mon drapeau
Mon homme, celui qu'il me faut
Je
frissonne, je prends l'eau
C'est mon homme, mon feu, mon repos


C'est mon homme, mon ami
Qui pardonne, celui qu'on choisit
Je
tâtonne comme je faillis
C'est mon homme qui fait ce qu'il dit


C'est mon homme, je l'admire
Mon ozone, l'air que je respire
Mon
opium, mon jour
Oh mon homme, mon toit, mon chemin

Mon amour