Tous les blues sont écrits pour toi

(Jean-Jacques Goldman)

"I woke up this morning baby,

The blues was pouring out of me"

Cent fois ces mots je les ai dits

Ces mots que d'autres avaient écrits

De toute ma voix, de toute mon âme

"With all the soul that I can"

Le blues comme on me l'a appris

"I woke up this morning baby"

Mais ce matin là, j'ai compris

La peine aux longs champs de coton

J'imaginais de mon cocon

Les coups, le sang, les temps boueux

J'avais mal en fermant les yeux

"His baby's far away"

J'ai des pardons, j'ai des prières

Mais l'blues c'est pas des phrases en l'air

"I woke up this morning baby"

Mais ce matin t'as vraiment froid

Tu comprends du fond de ta poitrine

Tous les blues sont écrits pour toi

"Oh, oh I feel, the blues in me

Nobody knows how I really feel

Nobody knows, nobody cares"

Les mots te brûlent un par un comme s'ils

Comme s'ils t'appartiennent enfin

Ces blues étaient les tiens

De toute ma voix, toute mon âme,

"With all the soul that I can"

Le blues qu'on n'm'a jamais appris

"I woke up this morning, the blues was pouring deep inside of me baby

Nobody knows, the blues was pouring out of me baby

Nobody knows, nobody cares

Nobody, nobody, nobody"

I feel it, baby

Je me suis réveillée ce matin chéri

Le blues se déversait hors de moi

 

 

 

Avec toute l'âme que je peux

 

Je me suis réveillée ce matin chéri

 

 

 

 

 

Son chéri est au loin

 

 

Je me suis réveillée ce matin chéri

 

 

 

Oh, oh je sens, le blues en moi

Personne ne sait comment je ressens vraiment

Personne ne sait, personne ne se soucie

 

 

 

 

Avec toute l'âme que je peux

 

Je me suis réveillée ce matin, le blues se déversait au fond de moi chéri

Personne ne sait, le blues se déversait hors de moi

Personne ne sait, personne ne se soucie

Personne, personne, personne

Je le sens, mon amour


(Traduction par www.celinedionweb.com)