Catégorie : Liste Inédits 1990s

If you only believe

(1994) (Avec la participation de la famille Jackson) Le 19 février 1994, Céline Dion chante If you only believe avec la Famille Jackson lors de l'enregistrement du spécial télévisé 'Jackson Family Honors' diffusé le 22 février suivant.

Hommage à Luc Plamondon

(1999) (Avec la participation de divers artistes) Le 7 mars 1999, pour l'émission Poing J, animée par Julie Snyder et diffusée sur la chaîne TVA le lendemain, Céline Dion a enregistré un passage sur la mélodie de Monopolis dans une vidéo-hommage à Luc Plamondon pour son anniversaire qui comprenait aussi notamment les participations de Bruno Pelletier, Richard Cocciante...

Oh happy day

(1996) (Avec un choeur) En 1996, pendant sa tournée Falling Into You, Céline Dion a interprété un extrait de cette chanson avec un choeur. Le passage a été diffusé dans l'émission 'Behind closed doors' animée par Joan Lunden.

Une chance qu'on s'a

(Duo avec Jean-Pierre Ferland) Jean-Pierre Ferland est l’auteur et l’interprète original de cette très belle chanson d’amour, écrite pour dire à l’être aimé qu’on réalise la chance de l’avoir dans notre vie. Elle figure sur son album "Écoute pas ça", sorti en 1995. Le 1er novembre 1998, Céline Dion a interprété cette chanson en duo avec Jean-Pierre Ferland pour la première fois au Gala de l'Adisq. Elle a également enregistré cette chanson en duo avec Jean-Pierre Ferland sur son album "Sans Attendre".

La Petite Vie

(1998) Le 1er novembre 1998, Céline Dion déguisée en Moma, un personnage du célèbre feuilleton québécois, interprète le thème de 'La Petite Vie' pendant un sketch au Gala de l'Adisq.

Chain of fools

(Avec la participation de divers artistes) (1998) Le 21 novembre 1998, Céline Dion interprète cette chanson avec divers artistes, notamment Carole Fredericks, Jean-Jacques Goldman, Michaël Jones, Roch Voisine, Gildas Arzel, Anggun, dans l'émission Tapis Rouge - Spéciale Céline Dion, animée par Michel Dricker sur France 2.

Cette chanson a été originellement interprétée par Aretha Franklin. Elle a atteint la deuxième place du Top 40 en 1968.