Catégorie : Liste Au coeur du stade video

Let's talk about love

La musique de cette chanson a été écrite dans les années 1980 par Jean-Jacques Goldman, fidèle collaborateur et ami de Céline, pour un texte qui s'intitulait Puisque tu pars. Les techniques de production "à la Beatles" (avec des cordes et des choeurs d'enfants) donne à ce titre un air magique. L'auteur des paroles anglaises n'est autre que Bryan Adams.
Il s'agit d'une ode à l'amour, dont le texte vaut le coup d'oeil, qui affirme que si les hommes sont tous différents, ils possèdent toutefois en commun le besoin d'aimer.

Dans un autre monde

Avec ce titre, on entre dans l'univers de l'action, de l'envie de changer, de la volonté de
découvrir le monde. On retrouve une Céline battante et pleine de force et d'énergie. La guitare
est moins présente pour laisser plus de place au clavier et aux percussions qui dynamisent
le morceau.

Je sais pas

Dans cette chanson, on parle d'une femme qui n'envisage pas la vie sans son homme; on y voit l'amour inconditionnel que porte Céline à René. D'ailleurs, on se rappelle au concert du Stade de France en 1999, Céline avait les larmes aux yeux en chantant la chanson, alors qu'on venait d'apprendre que René avait un cancer.

The reason

Il s'agit d'une collaboration entre Céline Dion, Carole King et le producteur des Beatles, Sir George Martin. En plus d'avoir écrit la chanson, Carole King joue aussi du piano et chante sur le morceau.
Céline a déclaré que The Reason est la chanson de l'album qui lui convient le mieux car il s'agit d'une romance avec une touche rock. Elle y valorise l'amour d'un homme qui lui a permis de donner un sens à son existence.

To love you more

"Lorsque j'ai fait une tournée au Japon, raconte Céline, j'ai rencontré un jeune violoniste incroyable: il s'appelle Taro Hakase, et nous avons enregistré cette chanson ensemble."
A noter, To love you more était la chanson thème d'une série dramatique japonaise très populaire.

Treat her like a lady

Cette chanson tranche un peu par rapport aux autres avec un rythme plus soutenu et la voix
de Céline, elle-même, laisse transparaître de la révolte affirmant son caractère. Elle
fait référence à la brutalité avec laquelle certains hommes traitent les femmes et aux
conséquences destructrices que cela entraîne.

La version originale anglaise est chantée par Diana King qui a co-écrit la chanson.
Sur cette version, Diana apparait simplement comme artiste invitée.

Terre

Voilà un titre
très rythmé avec un son de guitare acoustique. Céline interprète ce texte d'Erick
Benzi qui joue avec le mot 'Terre', avec puissance et elle a même une certaine dureté dans
la voix.

S'il suffisait d'aimer

Cette chanson apporte une touche sobre et belle qui résume parfaitement Céline. La musique et la voix sont douces et apaisantes.
"Quand Jean-Jacques a chanté devant nous 'S'il suffisait d'aimer', raconte Céline, René et moi, on a pleuré comme des bébés."
"S'il y avait un titre à choisir sur cet album, révèle Céline, ce serait sans hésiter, 'S'il suffisait d'aimer'... parce que pour moi, c'est comme 'Quand on n'a que l'amour' de Brel, c'est fort."
"Des fois, continue Céline, la technique est parfaite et l'émotion n'est pas là, donc ça, ce n'est pas bien, mais si on arrive à coordonner les deux en même temps, ce qui est pour moi en tous cas, rare, et je pense que j'y suis presque arrivée dans 'S'il suffisait d'aimer'."