Liste Au coeur du stade

Let's talk about love

La musique de cette chanson a été écrite dans les années 1980 par Jean-Jacques Goldman, fidèle collaborateur et ami de Céline, pour un texte qui s'intitulait Puisque tu pars. Les techniques de production "à la Beatles" (avec des cordes et des choeurs d'enfants) donne à ce titre un air magique. L'auteur des paroles anglaises n'est autre que Bryan Adams.
Il s'agit d'une ode à l'amour, dont le texte vaut le coup d'oeil, qui affirme que si les hommes sont tous différents, ils possèdent toutefois en commun le besoin d'aimer.

Merci à la Maîtrise des Hauts de Seine!

Dans un autre monde

Avec ce titre, on entre dans l'univers de l'action, de l'envie de changer, de la volonté de
découvrir le monde. On retrouve une Céline battante et pleine de force et d'énergie. La guitare
est moins présente pour laisser plus de place au clavier et aux percussions qui dynamisent
le morceau.


Je sais pas

Dans cette chanson, on parle d'une femme qui n'envisage pas la vie sans son homme; on y voit l'amour inconditionnel que porte Céline à René. D'ailleurs, on se rappelle au concert du Stade de France en 1999, Céline avait les larmes aux yeux en chantant la chanson, alors qu'on venait d'apprendre que René avait un cancer.

Bonsoir Paris, vous allez bien? Vous avez l'air en forme ce soir! Cela me fait tellement plaisir de vous voir. C'est tellement extraordinaire d'être ici ce soir. Au Stade de France, à Paris, c'est extraordinaire! Vous êtes vraiment vraiment chanceux d'avoir un endroit pareil! Et puis-je vous dire quelquechose? Si c'était vous qui étiez ici …

Lire la suite »

Je crois toi

C'est une chanson très douce qui parle de confiance en l'autre. La voix tendre et nuancée est pleine d'émotion et de sincérité.


Terre

Voilà un titre
très rythmé avec un son de guitare acoustique. Céline interprète ce texte d'Erick
Benzi qui joue avec le mot 'Terre', avec puissance et elle a même une certaine dureté dans
la voix.


J'irai où tu iras

(Duo avec Jean-Jacques Goldman) C'est une chanson rythmée avec des envolées qui révèlent bien l'énergie de Céline.

Jean-Jacques Goldman : Bonsoir! Céline Dion : Bonsoir mon amour! Ça va bien? Je peux t'embrasser? JJG : Moi je voudrais te dire, de notre part à tous, à quel point on est heureux que tu ais pu venir, je voudrais te dire comme on est heureux de pouvoir t'entendre et s'il y avait quelquechose …

Lire la suite »

S'il suffisait d'aimer

Cette chanson apporte une touche sobre et belle qui résume parfaitement Céline. La musique et la voix sont douces et apaisantes.
"Quand Jean-Jacques a chanté devant nous 'S'il suffisait d'aimer', raconte Céline, René et moi, on a pleuré comme des bébés."
"S'il y avait un titre à choisir sur cet album, révèle Céline, ce serait sans hésiter, 'S'il suffisait d'aimer'... parce que pour moi, c'est comme 'Quand on n'a que l'amour' de Brel, c'est fort."
"Des fois, continue Céline, la technique est parfaite et l'émotion n'est pas là, donc ça, ce n'est pas bien, mais si on arrive à coordonner les deux en même temps, ce qui est pour moi en tous cas, rare, et je pense que j'y suis presque arrivée dans 'S'il suffisait d'aimer'."

CelineDionWeb.com