Live in Memphis video

Cette vidéo a été filmée lors d'un superbe concert de Céline à Memphis, Tennessee, en mars 1997. Elle comprend des versions en concert inédites de chansons tirées de son album plusieurs fois platine Falling Into You. Ce programme de la durée d'un concert entier, composé de 17 chansons, comprend également une performance rare de The power of the dream composé exclusivement pour les Jeux Olympiques de l'été 1996 à Atlanta. Les fans dévoués profiteront de plus d'une heure de l'énergie et de l'enthouisasme de Céline pour l'amour, la vie et la musique!

 

The power of love

Premier extrait de l'album The Colour Of My Love de Céline, la version originale est chantée en 1984 par Jennifer Rush qui a co-écrit la chanson.

All by myself

Pour l'enregistrement de l'album Falling Into You, David Foster a demandé Céline d'enregistrer un remake de All by myself. "David m'avait informée qu'il avait changé les orchestrations de la dernière partie de la chanson, raconte Céline. Je devais chanter un peu plus haut, jusqu'à un fa qui se trouvait presque à la limite de mon registre. Le pire, c'est qu'il voulait que je tienne cette note pendant plusieurs mesures... Je savais que je ne pourrai pas faire plus de deux prises sans risquer de me casser la voix. Le jour de l'enregistrement, on s'est disputés, René et moi, pour un rien... Il avait décidé de ne pas m'accompagner en studio. Je suis partie toute seule, all by myself, pour le Record Plant (à Los Angeles), où j'ai retrouvé un David Foster assez froid, condescendant, presque méprisant... Pendant que les techniciens achevaient de placer les pistes d'orchestre, je tournais en rond. Je crois que David faisait exprès de tout retarder... A un moment donné, innocent, il m'a dit (quelle brute!): 'Si tu n'y arrives pas... je pourrai toujours demander à Whitney de le faire.'. Whitney Houston enregistrait ce jour-là dans le studio voisin... Je n'ai pas dit un mot... J'ai chanté All By Myself de toutes mes forces, de toute mon âme. Lorsque est venu le temps de grimper vers le fameux fa, j'ai poussé ma voix au maximum, jusqu'à me faire mal, et j'ai tenu la note très longtemps, sans défaillir. Quand je suis revenue à moi, les musiciens de l'autre côté de la baie vitrée s'étaient levés pour m'applaudir. Je suis sortie sans saluer David Foster...Je pensais à René. Je cherchais la raison de notre dispute. Et, tout à coup, j'ai compris...Il avait une fois de plus mis la barre encore un peu plus haut pour me donner de nouveaux défis, me forcer à me dépasser." Céline parle maintenant de l'impact de cette chanson lorsqu'elle la chante sur scène: "Avant les gens ne s'attendaient pas à cette note, dit-elle, et quand je la faisais, ils étaient surpris, agréablement ou non, mais ils ne s'attendaient pas à cette note-là... Et maintenant, ils s'attendent à cette note, et il y a un silence qui m'émeut, et qui me paralyse, c'est impressionnant! Et là, je me dis, 'bien, je ne peux pas les laisser tomber', et là, il y a une main en moi qui arrive, cette bête de scène qui aime chanter, qui me dit 'vas-y ma belle, fais ta note, fais-leur plaisir, fais-la comme il faut!'." La version originale est chantée par Eric Carmen.

If you asked me to

La version originale est chantée par Pattie Labelle, tirée du film de James Bond, Permis de tuer.

Pour que tu m'aimes encore

C'est la chanson préférée de Céline dans l'album D'Eux. Jean-Jacques Goldman lui compose fin 1994. "Pour que tu m'aimes encore, raconte Céline, la première chanson entendue, la première enregistrée, m'a tout de suite fait penser à L'hymne à l'amour que chantait Edith Piaf. Même thème, même structure, même femme dévorée d'amour. C'est un hymne à l'amour fou, possédé, possessif, définitif, comme le mien... Nous savions en l'enregistrant qu'elle ferait désormais partie de ma vie."

J'irai où tu iras

(Duo avec Jean-Jacques Goldman) C'est une chanson rythmée avec des envolées qui révèlent bien l'énergie de Céline.

To love you more

"Lorsque j'ai fait une tournée au Japon, raconte Céline, j'ai rencontré un jeune violoniste incroyable: il s'appelle Taro Hakase, et nous avons enregistré cette chanson ensemble." A noter, To love you more était la chanson thème d'une série dramatique japonaise très populaire.

Le ballet

Dès les premières notes, les premiers mots de la chanson, les nappes fluides des synthés, montent progressivement tandis que la voix de Céline traduit l'émotion du texte. "Avec Le Ballet, avoue Céline, c'est la première fois que je chantais du Blues." Pour Céline, c'est un peu une métaphore de sa rencontre avec son public.

The power of the dream

"Le stade était bourré à craquer, se rappelle Céline parlant de la chanson-thème de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'Atlanta (Georgie) interprétée le 19 juillet 1996, quatre-vingt-cinq mille personnes, même pendant la répétition et le test de son... Le choeur qui m'accompagnait était l'un des plus beaux que j'aie jamais entendus. C'est le pays du gospel, de Martin Luther King et du fameux "I had a dream!". Ce n'était donc pas un hasard si la chanson qu'avait écrite David Foster pour la circonstance reprenait, dans son titre, ce thème du rêve... Quand je l'ai interprété, en début de soirée, au cours de la cérémonie d'ouverture, j'étais, je le savais, devant le plus vaste auditoire jamais réuni. On parlait de quatre milliards de personnes à travers le monde. Plus de la moitié de l'humanité... Dès que j'ai commencé à chanter, mon trac s'est dissipé. Je me suis sentie très bien, très légère..."

Twist and shout

En 1997, Céline a chanté le succès des Beatles Twist and shout au cours de sa tournée Falling Into You.