Sans Attendre

Sans attendre sort le lundi 5 novembre 2012.

Attendre

C’est la chanson “Attendre”, écrite et composée par Élodie Hesme et David Gategno, qui a inspiré Céline dans le choix du titre de son album 'Sans Attendre'. Avec ce titre, Céline nous dit qu’il faut savoir être patient dans la vie pour voir ses rêves, ses désirs se réaliser. Toutefois, il existe une chose que l'on peut faire sans attendre: donner de l’amour!

Une chance qu'on s'a

(Duo avec Jean-Pierre Ferland) Jean-Pierre Ferland est l’auteur et l’interprète original de cette très belle chanson d’amour, écrite pour dire à l’être aimé qu’on réalise la chance de l’avoir dans notre vie. Elle figure sur son album "Écoute pas ça", sorti en 1995. Le 1er novembre 1998, Céline Dion a interprété cette chanson en duo avec Jean-Pierre Ferland pour la première fois au Gala de l'Adisq. Elle a également enregistré cette chanson en duo avec Jean-Pierre Ferland sur son album "Sans Attendre".

La mer et l'enfant

Fabien Marsaud, mieux connu sous le nom de scène de Grand Corps Malade est l'auteur de cette chanson. Dans cette chanson, il joue sur les homophones "mère" et "mer" en comparant la relation entre une mère et son enfant à celle qui lie la mer et le rivage.

Moi quand je pleure

L’auteur Maxime Le Forestier a réalisé son « rêve d’écrire pour une grande chanteuse » lorsqu’il a écrit “Moi quand je pleure” pour Céline. Stanislas a composé la musique de cette merveilleuse chanson. Maxime Le Forestier a vu comment Céline cède à ses émotions et est toujours honnête et sincère dans tout ce qu’elle fait. C’est cette fragilité qui l’a inspiré pour écrire cette chanson.

Celle qui m'a tout appris

Avec “Celle qui m’a tout appris”, Céline rend hommage à sa mère Thérèse. Céline a dit que cette chanson était un cadeau des auteurs-compositeurs Jacques Veneruso et Nina Bouraoui et qu’elle capturait les sentiments qu’elle éprouve pour sa mère. Le moment préféré de Céline dans cette chanson est lorsqu’elle chante comment sa mère suit les pas de son père et que celui-ci lui a ouvert la voie. Céline pense que c’est un très beau sentiment.

Je n'ai pas besoin d'amour

(Jean-Pierre Ferland / Daniel Mercure) Non je n'ai pas besoin d'amour J'ai quelqu'un à tous les jours Dans mes bras Non Je n'ai pas besoin d'amour Je n'ai pas besoin de lune J'ai des baisers qui m'allument Mieux que toutes les étoiles Non Je n'ai pas besoin de fleurs Les mots germent dans mon cœur […]

Si je n'ai rien de toi

(Elodie Hesme / David Gategno) D'avoir son étoile sur Hollywood Boulevard Son nom en lettres d'or Faire rêver le monde au son des guitares Au son des accords Chanter tant que Dieu me donne encore le temps Avant le paradis Et voir mon royaume briller au firmament Jusqu'en Australie Mais ça ne suffit pas Ça […]

Que toi au monde

(Luc Plamondon / Davide Esposito) Quand dans tes bras Tu m'as serrée Mon cœur s'est arrêté de battre Tu ignorais Dans quelle contrée Tu t'en allais combattre J'ai supplié : « Laissez-le moi ! » Mais ils sont venus te chercher Je n'ai que toi au monde Pour me parler d'amour Que toi qui me répondes Quand j'appelle […]

Tant de temps

(Duo virtuel avec Henri Salvador) Cette chanson est un duo virtuel avec le chanteur français Henri Salvador, décédé en 2008. Céline fut très émue lorsque Catherine, la femme d’Henri, lui a appris qu’il avait toujours souhaité chanter avec Céline et qu’elle lui a offert une de ses chansons. Céline a comparé ce cadeau à une pierre précieuse ou une perle rare et a joyeusement enregistré la chanson avec la voix d’Henri.

Les petits pieds de Léa

(Marianne L'Heureux / Sophie Vaillancourt) Je ne te connaissais pas, Mais tu me faisais rire aux éclats Avec les petits coups de souris Que tu donnais derrière mon nombril Même sans te connaître, Je t'aimais si fort, déjà J'avais dans tout mon être Tellement envie de prendre soin de toi Pourquoi les petits pieds de […]

Ne me quitte pas

Ne me quitte pas est une chanson célèbre composée, écrite et interprétée par Jacques Brel en 1959. Céline reprend cette chanson dans son spectacle à Las Vegas.

Les jours comme ça

(François Welgryn / William Rousseau - Rodrigue (Rod) Janois) Il y'a des jours comme ça Où plus rien n'a de sens Où toutes les évidences Sont à mille lieues de moi Et plus je te regarde Plus je perds connaissance Dans ce grand vide immense Où nos vies se noient Et après des jours comme […]