The colour of my love concert

Prenez votre place au premier rang du Théâtre Capitole au Québec et préparez-vous pour un magnifique concert du 12 décembre 1995! Céline Dion laisse aller sa voix magnifique sur à la fois des pièces 'dance' et des ballades émouvantes tirées de ses trois albums anglophones, et en particulier de l'album plusieurs fois platine The Colour Of My Love. Cette vidéo comprend des invités spéciaux tels que Peabo Bryson et Clive Griffin.

If you asked me to

La version originale est chantée par Pattie Labelle, tirée du film de James Bond, Permis de tuer.

Ce n'était qu'un rêve

" 'Ce n'était qu'un rêve', pour moi, raconte Céline Dion, c'est fragile; c'est un moment très important puisque c'est ce qui a débuté le "tout", le grand voyage, et c'est ma mère en plus qui l'a écrite donc c'est quelquechose de très émotionnel..."

Think twice

Lancée en 1995 comme extrait de l'album The Colour Of My Love, la chanson est demeurée au sommet des palmarès britanniques pendant sept semaines consécutives, un exploit qui ne s'était pas produit depuis 1965, durant les belles années des Beatles.

Where does my heart beat now

"Le Britannique Chris Neil m'a amenée à trouver moi-même le son que je voulais, raconte Céline en parlant du producteur de la chanson, les rythmes, les couleurs qui me convenaient et m'inspiraient. C'était très nouveau pour moi. J'ai été assez déstabilisée... Il avait tenu à me rencontrer plusieurs semaines avant l'enregistrement pour préparer les pistes et les arrangements... Généralement tout se passe vite et bien. Le soir de l'enregistrement, c'est exactement ce qui est arrivé. J'ai fais une prise pour me réchauffer... "C'est parfait", a dit Chris... Par acquit de conscience, on a quand même fait une autre prise. Mais c'est la première qui se trouve sur l'album. Where does my heart beat now allait jouer un grand rôle dans ma vie... C'est la première qui a vraiment décollé aux Etats-Unis, puis ailleurs dans le monde. C'est aussi grâce à elle que James Horner et Will Jenning, compositeurs et auteur de My heart will go on, m'ont connue et qu'ils ont voulu travailler avec moi."

When I fall in love

(Duo avec Clive Griffin) (Chanson-thème de "Nuits blanches à Seattle") A noter, c'est Warren Wiebe qui a d'abord fait la démo de la partie de Clive Griffin dans ce duo. La chanson a été réalisée par David Foster. La version originale est chantée par Nat King Cole qui l'a originalement enregistrée en 1952.

The power of love

Premier extrait de l'album The Colour Of My Love de Céline, la version originale est chantée en 1984 par Jennifer Rush qui a co-écrit la chanson.

The colour of my love

"René avait des maquettes qu'il m'a fait entendre, raconte Céline, dont une de David Foster qui le ravissait, The colour of my love : "Toutes les chanteuses voulaient cette chanson-là, disait-il. Whitney Houston, Barbra Streisand, Natalie Cole... Mais David a dit que c'était à toi qu'il voulait la donner, à nous deux en fait, parce que c'est une vraie chanson d'amour et qu'il sait que nous sommes amoureux, toi et moi. - Et pourquoi lui le sait et pas mes voisins à Montréal?" Je comprenais de moins en moins son entêtement à nier l'évidence. Plus personne n'était dupe, nulle part, ni à Paris ni à Montréal. "Ta carrière pourrait être brisée... - Je t'averti, lui ai-je dit... La première fois que je vais chanter The colour of my love en public, je vais la chanter pour de vrai. Je vais annoncer la couleur de mon amour, et je vais lui donner un nom." "

Pour que tu m'aimes encore

C'est la chanson préférée de Céline dans l'album D'Eux. Jean-Jacques Goldman lui compose fin 1994. "Pour que tu m'aimes encore, raconte Céline, la première chanson entendue, la première enregistrée, m'a tout de suite fait penser à L'hymne à l'amour que chantait Edith Piaf. Même thème, même structure, même femme dévorée d'amour. C'est un hymne à l'amour fou, possédé, possessif, définitif, comme le mien... Nous savions en l'enregistrant qu'elle ferait désormais partie de ma vie."