L'étoile

Un soir sur le bord du chemin
Il y avait une étoile
Je l’ai ramassée
Elle m’a souri au creux des mains
Comme si c’était normal
Je crois qu’elle m’attendait

Je l’ai prise avec moi
J’entends souvent sa voix

Tant que je peux je t’éclaire
Ouvre les yeux
Il y a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c’est gratuit ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu’on éclaire on espère

L’étoile a si bien éclairé
Les pensées ténébreuses
Qui me ralentissaient
L’étoile a si bien expliqué
Que chaque minute est précieuse
Pas le temps pour les regrets

Et tant qu’elle sera là
Nous chanterons à deux voix

Tant que je peux je t’éclaire
Ouvre les yeux
Il y a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c’est gratuit ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu’on éclaire on espère

Si à mon tour je t’éclaire
Ouvre les yeux
Être ton étoile je sais faire
Nous créerons cette lumière
C’est contagieux
Tant qu’on éclaire on espère

Tant que je peux je t’éclaire
Ouvre les yeux
Il y a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c’est gratuit ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu’on éclaire on espère

(Fabien Marsaud dit Grand Corps Malade/Manon Romiti – Silvio Lisbonne – Florent Mothe)